éco-conception

Éco-conception, les services de BAXA

L’éco-conception est l’un des 7 piliers de l’économie circulaire. Elle vous permet de réduire les impacts environnementaux de vos produits et services en conservant voire en améliorant les qualités techniques de ces derniers.

En complément d’une mise en conformité avec les réglementations et directives nationales et internationales, l’écoconception permet de répondre aux attentes de clients de plus en plus sensibles et d’améliorer votre compétitivité en vous différenciant. Pour vous aider dans votre démarche, BAXA propose :

Qu’est-ce que l’éco-conception ?

éco-conception qu'est ce que c'est

Ecoconcevoir, c’est concevoir un produit ou un service en minimisant ses impacts environnementaux. Le paramètre environnemental est intégré au même titre que les paramètres couts, qualité et délais.

Ainsi, une démarche d’écoconception, c’est :

  • Intégrer les critères environnementaux dans le processus de conception des produits, en accord avec les dimensions techniques et économiques

  • Limiter l’impact environnemental de votre offre sur l’ensemble de son cycle de vie et sur l’ensemble de la chaine de valeur

  • Anticiper, Maîtriser et réduire les conséquences des risques environnementaux

  • Répondre à la demande d’une clientèle de plus en plus soucieuse de l’environnement.

  • Réduire sa dépendance aux ressources minérales et fossiles et donc limiter les risques de rupture d’approvisionnement

  • S’orienter dans une démarche d’efficacité matière et énergie

  • Mettre en œuvre un projet d’entreprise fédérateur et transverse

  • Répondre et anticiper les réglementations européennes à venir en matière d’écoconception (ErP) et d’économie circulaire.

La règlementation européenne encourage les entreprises et collectivités à intégrer la dimension environnementale dans leurs produits, systèmes ou fonctionnements.

L’éco-conception permet d’intégrer ces exigences, mais surtout d’améliorer la compétitivité des entreprises en se démarquant de la concurrence.

À quoi sert l’éco-conception ?

Plus qu’un effet de mode, l’éco-conception s’impose de plus en plus par le biais des grands donneurs d’ordres et des politiques publiques via :

  • Le développement des démarches d’économies circulaires

  • Les achats éco-responsables

  • Les nouvelles réglementations.

C’est également un enjeu de positionnement pour les PME-PMI innovantes qui intègrent cette démarche dans le développement de leurs produits. Eco-concevoir permet de répondre aux challenges climatiques, économiques et matériels d’aujourd’hui et de demain et de se préparer à un changement de modèle d’une économie linéaire vers une économie circulaire.

Enfin, si le préfixe «éco» est parfois galvaudé ou détourné, c’est que bon nombre de ceux qui l’emploient ne tiennent compte que d’un ou deux critères (exemple : recourir à des matières recyclées), sans maitriser les outils, méthodes et stratégies de l’éco-concepteur. Eco-concevoir, c’est disposer d’une vision écosystémique de son produit/service et mettre en œuvre une approche cycle de vie et multicritères.

C’est aussi être en mesure de répondre à la règlementation en matière d’environnement et/ou aux nouvelles attentes des clients.

C’est au sein de l’entreprise, mettre en valeur certains critères « attrayants » pour elle.

Que peut-on éco-concevoir ?

L’écoconception, par sa vision systémique et cycle de vie est une démarche fédératrice qui touche tous les métiers de l’entreprise.

éco-conception, que peut-on éco-concevoir

Le métier de l’entreprise

Quel que soit le point d’entrée de l’entreprise vers la démarche d’écoconception (Conception – Fabrication – Maintenance – Service ou Sous-Traitance), l’éco-conception permet d’optimiser et d’innover.

Les achats

Qu’elle s’adresse aux achats de produits nécessaires au fonctionnement journalier de l’entreprise, ou aux achats de gros matériel (véhicules, machines…), l’éco-conception permet d’augmenter la performance globale de l’entreprise à coût optimisé.

La relation avec les fournisseurs

L’éco-conception contribue au meilleur choix des approvisionnements et à optimiser les demandes de services.

La réponse aux clients

L’éco-conception sert à répondre aux Cahiers des Charges des donneurs d’ordre en se démarquant des concurrents.

Eco-conception et système de management environnemental

L’éco-conception est une démarche, un mode de raisonnement, une manière de faire, qui prend en compte dans les usages d’un produit, les impacts qu’il pourrait avoir sur l’environnement.

L’éco-conception a pour objectif de maitriser les conséquences de la mise à disposition et du fonctionnement du produit vis-à-vis de l’écosystème (ressources naturelles, climat, risques sanitaires, collectivité……).

L’éco-conception relève de la norme ISO 14062 et ISO 14006. Suite à la mise à jour de la norme ISO 14001, elle permet d’intégrer la perspective cycle de vie dans votre système de management environnemental.

Pourquoi intégrer l’éco-conception à la stratégie de l’entreprise ?

les dimensions de l'éco-conception

Performance de l’entreprise

Dans les entreprises utilisatrices, l’éco-conception contribue à augmenter ou à maintenir leurs profits. La gestion de leurs ressources humaines en est plus harmonieuse. Elle bénéficie à leur image de marque, notamment pour les petites entreprises.

Amélioration des produits

Les produits issus de la démarche d’éco-conception possèdent des attributs fonctionnels optimisés par rapport aux produits existants. Les produits issus de démarches d’écoconception présentent généralement le double intérêt d’une meilleure performance et d’un usage optimisé des ressources.

Maîtrise des coûts

L’éco-conception entraîne une réduction des coûts variables : économies au niveau des matières premières et diminution de la consommation d’énergie dans le processus de fabrication.

Levier de croissance

L’éco-conception s’avère être un levier de croissance performant pour les PME car elle induit une plus forte créativité ainsi qu’une meilleure anticipation des besoins de leurs clients

L’étude ADEME 2018 sur la profitabilité de l’écoconception montre une augmentation de 7 à 18% du chiffre d’affaire des entreprises engagées.

Réglementation

Les récentes directives de l’UE sont très claires concernant la réduction de l’emploi de matières dangereuses, le recyclage des matières plastiques ou des métaux et l’utilisation rationnelle de l’énergie.

L’éco-conception favorise-t-elle l’innovation ?

éco-conception et innovation

Dans une perspective où la croissance économique ne rime plus nécessairement avec l’augmentation de la consommation de biens matériels, la gestion durable des ressources et des déchets devient un axe prioritaire.

A ce niveau, les directives UE sont claires et la tendance est au report des responsabilités sur le producteur, ce qui oblige à une démarche dont l’éco-conception est indissociable.

Par ailleurs, les exemples montrent que le produit éco-conçu n’a rien d’un produit démodé, ni arriéré, bien au contraire. L’éco-conception intègre au cahier des charges fonctionnel d’un produit la prise en compte des impacts environnementaux de ce dernier à travers la totalité de son cycle de vie, pour ensuite optimiser l’ensemble des paramètres définissant le produit.

Pour atteindre cet objectif, la méthode usuelle est d’imaginer plusieurs scénarii possibles permettant de réaliser une même fonction, de les évaluer et de choisir le meilleur en intégrant les points de vue environnementaux, techniques et économiques.

Il s’agit donc souvent d’une chance à saisir pour innover et pour devancer la concurrence.

Comment faire de l’éco-conception ?

éco-conception, comment

A travers le système QSE (Qualité-Sécurité-Environnement) de l’entreprise, il s’agit de :

      • Intégrer l’éco-conception à la culture de l’entreprise, de l’établissement ou de la collectivité.

  • Utiliser et Apprendre à faire valoir l’éco-conception comme avantage concurrentiel.

  • Mettre en valeur les acquis et déployer l’éco-conception comme axe de différenciation :

    • Sensibilisation,

    • Identification des aspects stratégiques,

    • Analyse du profil environnemental,

    • Identification des indicateurs de suivi,

    • Proposition de solutions correctives optimisées en fonction du rapport besoin/coûts.